Centre d'Études et de Recherches Interdisciplinaires en Lettres Arts Cinéma
Le savoir des types, XVIIIème-XIXème siècles. 11 décembre 2015.
Journée d'études du 11 décembre 2015, dans le cadre du programme « La Science en langue commune » (dir. Paule Petitier)

La notion de « type » se situe au croisement de plusieurs évolutions importantes du début du XIXe siècle, qui concernent conjointement la réflexion politique, les sciences humaines et la littérature. Évolution politique, tout d’abord, qui met l’accent sur la nécessaire connaissance de la « société civile » et l’analyse des hommes qui la composent. À la vision unitaire, jacobine, du « peuple » se substitue une analyse de la société comme composée de « races », de « peuples », d’hommes aux types divers. Cette évolution s’articule au développement, depuis la fin du XVIIIe siècle, d’un ensemble de savoirs qui prétendent fournir des connaissances précises sur ces types différenciés qui composent la société : savoirs issus des topographies médicales et des enquêtes statistiques ; savoirs issus de l’histoire naturelle de l’Homme et de l’ethnologie; savoirs issus de la physionomie et de la phrénologie. 
La littérature du XIXe siècle, de Balzac à Jules Verne, est profondément marquée par ce « savoir des types », auquel elle contribue d’ailleurs largement. On pourra examiner, par exemple, les effets des transformations du discours littéraire (en particulier romanesque) et du discours sur les missions de la littérature dans le tournant révolutionnaire et à partir de ce tournant (étant entendu que la scansion politique est bien structurante) sur la formation du discours scientifique du « type », en tâchant notamment de mesurer l’impact du discours des Idéologues.

Comité d’organisation :

Florence Lotterie (CERILAC) : florence.lotterie@univ-paris-diderot.fr

Anne-Emmanuelle de Martini (ICT) : demartini@univ-paris-diderot.fr

Claude-Olivier DORON (CNRS-SPHERE) : colivierdoron@gmail.com


Lieu :

Université Paris Diderot-Paris7

Grands Moulins, aile A, 2ème étage,

Bibliothèque Jacques Seebacher,

5 rue Thomas Mann

75013 Paris


Programme : 

9h : Café d’accueil

9h30 : Ouverture par Claude-Olivier Doron

Séance 1 - Présidence : Florence Lotterie

10h-10h30 : Sophie Vasset (Paris-Diderot, LARCA) : « Satires de la femme stérile : ébauche d'un type et ses réécritures au XVIIIe siècle »

10h30-11h : Elizabeth Claire (EHESS) : « Every savage can dance » : histoires naturelles et physionomies de la danse au XIXe siècle »

11h-11h30 : Discussion et pause

11h30-12h : Jean-Christophe Coffin (Université Paris 8) : « Le type criminel : puissance du signe et amour du miracle »

12h-12h15 : Discussion

Déjeuner

Séance 2 – Présidence : Anne-Emmanuelle Demartini

14h-14h30 : Jacques-David Ebguy (Paris-Diderot, CERILAC) : « “Donner la vie” : pensée et pratique balzaciennes du type »

14h30-15h : Valérie Stiénon (Pléiade, Université Paris 13) : « Type, classe et catégorie : les savoirs décalés du panorama » 

15h-15h30 : Discussion et pause

15h30-16h : Emmanuelle Retaillaud (CETHIS, Université François-Rabelais de Tours) : « Les enseignements de la Parisienne : penser la ville, représenter la femme, imaginer la société française, dans la première moitié du XIXe siècle » 

16h-16h30 : Julien Vincent (Université Paris 1) : « Comment reconnaître la véritable indigence ? Autour de Gérando »


Illustration : 

Rodolph Töpffer, Comme quoi mêmes nez ne font pas mêmes hommes, dessin à la plume, 16 x 23 cm, reproduit dans Essais d’autographie, Genève, 1842.


Publications


Directrice :

Jacqueline Nacache 

jacqueline.nacache@univ-paris-diderot.fr

Grands Moulins, 7ème étage, bureau 773 C

Tél : 01 57 27 54 65


Assistante :


Claude Zelawski

cerilac4410@univ-paris-diderot.fr

Grands Moulins, 7ème étage, bureau 777 C

Tél : 01 57 27 64 40


Site web :


Jean-François Jadaud

jadaud@univ-paris-diderot.fr

Grands Moulins, 7ème étage, bureau 772 C

Tél : 01 57 27 63 44